A propos

Né en 1972, je suis docteur en philosophie (voir ma thèse), chercheur associé à  l’unité de recherche Lettres, Idées, Savoirs (LIS – EA 4395) de l’Université Paris Est – Créteil (UPEC) et qualifié aux fonctions de maître de conférences dans les sections CNU 17 (philosophie) et 72 (épistémologie, histoire des sciences et des techniques). Spécialisé en philosophie de la médecine et philosophie de la santé, j’enseigne l’éthique médicale et l’épistémologie de la médecine au sein de la Faculté de Santé et sur le risque sociétal dans le métier de l’ingénieur à  l’École Publique d’Ingénieurs de la Santé et du Numérique (EPISEN) de l’UPEC.

Depuis la rentrée 2020-2021, dans le cadre de la réforme des études médicales, je suis chargé du déploiement de la nouvelle Licence Santé au sein de la Faculté de Santé de l’UPEC, et des relations inter-composantes pour la mise en œuvre de l’option santé dans les Licences Accès Santé des autres composantes de l’université.

Par ailleurs titulaire du diplôme inter-universitaire d’études biologiques, psychologiques et sociales de la sexualité (Faculté de médecine de l’Université Paris XIII), je suis membre du Comité exécutif de la chaire UNESCO Santé Sexuelle & Droits Humains hébergée à l’Université de Paris (site Bichat, anciennement Université Paris Diderot – Paris 7), ainsi que du comité pédagogique des diplômes universitaires et inter-universitaires de santé sexuelle et droits humains, sexologie et sexualité humaine au sein du Pôle Santé sexuelle, sexologie et Droits humains de la même université. Au sein du Pôle, je coordonne le diplôme « Santé sexuelle et Droits humains ». Je suis également membre du réseau de recherche international Sexologies européennes.

Mes domaines de recherche

Les domaines généraux de mes recherches sont l’épistémologie et l’éthique de la médecine et de la santé, ainsi que l’épistémologie de la biologie. Dans le cadre de mon doctorat, j’ai travaillé plus spécialement sur les concepts de santé sexuelle, de perversion sexuelle et d’éthique sexuelle, dans une perspective de philosophie de la médecine et de philosophie de la santé, selon une méthode d’épistémologie historique. J’ai retracé la genèse et les usages du syntagme de « santé sexuelle » dans l’histoire des sciences du vivant depuis le XIXe siècle.

Mes interventions et ouvrages grand public

Soucieux de ne pas m’adresser qu’à  un public de spécialistes et de pairs académiques, j’ai écrit des ouvrages destinés à  un public plus large et j’interviens dans divers médias, notamment sur des questions de sexologie. Dans le cadre de cette démarche, j’anime un site intitulé psycho-sexo.fr.

Mes interventions dans les débats publics

Enfin, en tant que citoyen, j’interviens dans les débats publics sur les questions qui découlent de mes domaines de recherche, qu’il s’agisse de la santé sexuelle ou de la Covid-19 par exemple.

La revue de philosophie et de sciences humaines Res Publica

Lors de mes études de 1er et 2e cycle universitaires, avec d’autres étudiant.es de l’Association des étudiants de philosophie de l’Université Paris 12, nous avons publiée une revue interne au département de philosophie qui, quelques années plus tard, fut éditée par les Presses Universitaires de France. En savoir plus.

Télécharger mon CV académique