Covid-19 : sur le suivi des indicateurs hospitaliers et les clusters

Le journaliste de TSF JAZZ Laurent Sapir m’a interrogé le 16 octobre 2020 sur la question de la représentativité des clusters pour déterminer les lieux où se produisent les infections au SARS-CoV-2, et sur le retard pris par le gouvernement dans les mesures sanitaires, qui auraient dues être mises en œuvre bien plus tôt eu égard à l’inversion des courbes d’entrées hospitalières dès l’été dernier.

Outre les fichiers audios de mes réponses à Laurent Sapir, vous trouverez ci-dessous un tableau qui détaille semaine par semaine depuis le déconfinement, les taux de progression des flux d’entrées d’hospitalisation et de réanimation, et des hospitalisations et réanimations en cours. On y voit clairement que l’évolution des nouvelles admissions en réanimation s’inverse dès la fin juin et début juillet, et dès la semaine du 20 juillet concernant les nouvelles hospitalisations en général, qui ont d’abord connu un net ralentissement de leur diminution dès la mi-juin.

Sur les clusters :

 

Sur les flux d’entrées à l’hôpital :